LE PROJET 2017-03-24T10:30:55+00:00

UN ARCHÉOSITE, QU’EST-CE QUE C’EST ?

Randa Ardesca, ça n’est pas tout à fait un site archéologique. Vous n’y trouverez pas de chantier, ni d’archéologues en train de remonter à la surface des vestiges de notre passé. En revanche, vous y verrez des lieux de vie reconstruits sur le modèle des découvertes archéologiques.

Randa Ardesca, ça n’est pas tout à fait un musée. C’est un parc de plein air dans lequel l’Histoire devient vivante. Devant vous, des animateurs en costume réalisent des objets et construisent, en travaillant avec des techniques et des artisanats anciens. Cette démarche est nommée « Archéologie expérimentale », car elle permet de tester des idées, de retrouver des gestes ancestraux et d’expliquer comment l’Homme a vécu dans le passé.

QUELS SONT NOS OBJECTIFS ?

Notre projet, c’est de vous faire découvrir le patrimoine historique de l’Ardèche, de manière pédagogique et ludique.

L’archéosite est un lieu évolutif. Chaque saison, grâce à nos chantiers bénévoles, nous construisons un peu plus. Nous possédons déjà un atelier de verrier de la période gallo-romaine, et nous travaillons actuellement sur un oppidum (village fortifié) gaulois du Ve siècle avant JC.
Viendront s’y ajouter, au fil des ans, un ensemble de constructions du Néolithique final, puis de l’âge du Bronze, ainsi qu’un hameau du Haut Moyen-Âge avec sa motte castrale.

QUI SOMMES-NOUS ?

L’association Helviorum est composée d’une cinquantaine de bénévoles. Qu’ils soient proches ou éloignés, ils nous prêtent leur énergie pour faire vivre l’archéosite. Parmi eux, les porteurs du projet forment une collégiale; les projets sont discutés en groupe, et les décisions sont votées à l’unanimité par les co-présidents.

MAGALIE MARGOTTON
Photographe de formation
A participé à des missions archéologiques du CNRS
Entreprise Empreinte d’Histoire
Régisseuse sur des événements historiques
LUCILE TONDEUX
Artisan bijoutier
Entreprise Le Bijou Historique
Ancienne secrétaire de l’association Druzhina-Hansa
CAMILLE VASSEUR
Archéologue de formation
Ancien médiateur culturel au parc SAMARA
Actuellement médiateur culturel à la Caverne du Pont d’Arc
AMÉLIE LEGRAND
Plasticienne et historienne de l’art de formation
Médiatrice culturelle au Forum Antique de Bavay
Secrétaire de l’association BagacoNervio
Entreprise Archéo’créa
GUILLAUME GABORIEAU-BLONDEL
Chargé de mission en zone Natura 2000
Président de l’association Leita at Bardagi
BÉNÉDICTE SARON-SOCQUET
Enseignante en histoire-géographie
Expérimente sur les textiles au sein de la Cie de la Branche Rouge et d’Artisans d’Histoire

QUELLE EST NOTRE ÉTHIQUE ?

L’Ardèche est un territoire à la nature préservée, proche de son histoire mais voué à changer, comme beaucoup de terres rurales. Nous souhaitons être des acteurs de ce territoire et créer des liens entre le public, la nature et les chercheurs. L’archéosite est un lieu où se rencontrent bénévoles locaux, volontaires de France et d’ailleurs, universitaires et artisans. Nous concevons des projets en partenariat avec les différents acteurs du territoire; musées, centres d’interprétation et collectivités.

Dans une dynamique créatrice d’emploi, nous avons récemment mis en place deux postes salariés en CUI/CAE, ainsi qu’un poste en Service Civique.

BENJAMIN MARGOTTON
Luthier de formation
Entreprise Margotton Lutherie
Médiateur culturel sur Randa Ardesca, Archéosite d’Ardèche
GUILLAUME MASCLEF
Perlier d’art chez Artisans d’Histoire
Médiateur culturel sur Randa Ardesca, Archéosite d’Ardèche
NATHAN SCHNEIDER
Étudiant en archéologie
Volontaire en service civique sur Randa Ardesca, Archéosite d’Ardèche

QUI NOUS AIDE ?

La SCI « Archéosite d’Ardèche », composée de particuliers et d’associations, est propriétaire du terrain. Elle le met à disposition de l’association Helviorum. Cette forme d’épargne solidaire permet la maîtrise du foncier et assure la durabilité du projet.

La commune de Saint-Alban-Auriolles, son maire et son conseil municipal sont des soutiens à l’échelle locale pour la pérennité du projet, ainsi que le Syndicat Mixte du Pays de l’Ardèche Méridionale et l’Agence Départementale de Tourisme d’Ardèche.

Aide financière ou matérielle, échange de bénévoles, publicité, partenariats… Ces structures soutiennent notre effort:
– Le réseau Co-Travaux
– Les associations: Artisans d’Histoire, Canes Vivarensis, Compagnie de la Branche Rouge, Leita at Bardagi, Druzhina-Hansa, Excalibur Ardèche, Fréquence7 (radio locale), Association Reste!
– Les entreprises: Empreinte d’Histoire, Une Forge en Mitgard, Archéo’créa, Le Bijou Historique.
– Les musées: MuséAl d’Alba-la-Romaine, Cité de la Préhistoire d’Orgnac l’Aven, Mas Daudet à St-Alban-Auriolles.

Le comité scientifique est constitué d’archéologues spécialistes de la Préhistoire et de la Protohistoire de l’Ardèche et du Sud-Est de la France. Ils guident le projet et vérifient la validité scientifique des restitutions proposées.
– Patricia Guillermin, conservatrice du musée D’Orgnac l’Aven
– Dominique Garcia, président directeur général de l’INRAP
– Eric Durand, archéologue à l’INRAP
– Michel Boyer, historien local ayant fouillé l’oppidum de Jastres
– Audrey Saison, archéologue départementale
– Marion Charlet, archéologue départementale
– Nicolas Clément, archéologue et ancien conservateur bénévole du musée des Vans
– Adeline Bontet, médiatrice culturelle au MuséAl d’Alba-la-Romaine
– Christine Berzin, conservatrice du musée de Vaison-la-Romaine

Soutiens:
– Laurent Mazet, archéosite de Lejre (Danemark)
– Daniel Perrier, conservateur du Musée d’Archéologie Nationale de St-Germain-en-Laye
– Emmanuelle Régagnon, Laboratoire Archéorient
– Olivier Barge, Laboratoire Archéorient